Nous allons pas vous refaire l’histoire du hip-hop aujourd’hui, car nous serions mal placés pour le faire, bien que nous ayons pour certains d’entre nous, vu et vécu les prémices de cette culture venue des states arrivée dans les pays d’Europe et plus particulièrement en Suisse entre la fin des années 80 et le début des années 90.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui n’est pas de savoir le pourquoi nous préférions le rap il y a 20 ou 30 ans à celui de 2014 ! Les mauvaises langues diront que c’est parce que l’on pouvait y déceler une histoire, une morale et des valeurs, bref ” Un Message “qui n’a plus lieu d’être aujourd’hui.

Et pourtant, Jonas nous revient avec de nouveaux sons plutôt bien foutu, histoire de nous rappeler à nous les plus vieux, que tout n’est pas forcément à jeter, et aux plus jeunes de leurs dire que si aujourd’hui le rap est aussi accessible dans notre pays, c’est en partie grâce à des gens comme lui !

Rappeur, tricoteur de mots, détourneur de dictons, sorti de l’école du DUO ( (Dangereux Uppercut sur les Ondes) avec Rox, Jonas fait partie de ces artistes de rap que l’on pouvait compter sur les doigts d’une main à la fin des années 90 début 2000 en suisse romande.

Bien connu de la scène culturel genevoise, Jonas n’a pas que pour bagage le blablatage, mais il peut également se targuer à 35 ans d’avoir su garder dans sa valise en secret le talent, ce savoir faire accumulé dont lui seul a su profiter.

Si aujourd’hui il revient nous dire qu’il a détourné les dictions, réformé la dictée, observer ses addictions, ça n’est ni par prétention ni par arrogance, mais parce qu’il avait besoin de cultiver la fantaisie dont il a hérité.

Crédit Photos©David Fraga /©Pika Sazzadul Alam

Détails&Infos:

Jonas official fan page

Mx3 – Jonas

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail