C’est équipés de pelotes de laine et d’aiguilles que depuis le mois d’octobre dernier, habitants du quartier des Pâquis à Genève de tout âge s’affairent une maille à l’envers puis une à l’endroit, et d’autres variantes a créer des carrés de tricot.

Ils se sont trouvés régulièrement à l’Espace Temple (Association solidaire), aux bains, en maison de retraite, au parc, à la Maison de quartier, à Chateaubruyant avec les enfants, à l’heure du petit déjeuner, ou pour les quatre heures.

Photo N.K

Ce projet artistique et solidaire a été initié et coordonné par Léa Herquel. Il a permis a une multitude de personnes de faire connaissance, de tisser des liens.Des affinités se sont créées, et le tricot a remplacé pour certain, l’heure de l’apéro! Peu à peu tout ce petit monde prend conscience du travail jusqu’ici fourni et de l’ampleur que cela suscite et s’émerveillent devant leurs œuvres collectives accrochées ici et là dans le quartier.

Photo N.K

Les habitués, les badauds, les touristes, tous admirent cet art contemporain coloré! L’urban tricot est venu fleurir les monuments des Paquis et vous aurez le temps de l’admirer jusqu’en septembre!

Photo N.K

Ce projet artistique et social consiste à recouvrir de tricot des objets urbains dans le quartier des Pâquis. Commerçants et associations ont accueilli les intéressés à se retrouver pour tricoter et tisser des liens dans des lieux atypiques.

Détails&Infos:

Les Pâquis se rhabillent official fan page

 

©NKB

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *