Originaire de France voisine, Nadib alias Bandi, est à 34 ans un graffeur au style artistique bien à lui! En effet, nous ne parlons plus ici de graffiti dit traditionnel mais plutôt de graffiti constructif ou de “Post Graffiti Abstrait”.

Une fusion entre des influences picturales antérieurs au graffiti et l’apport de ce dernier en terme de style et de support. Ne lui parlez surtout pas de street Art, car à ce jour, il n’a toujours pas compris ce que ça voulait dire…

Au niveau peinture, Bandi est en 2014 sûr pas mal de projets: Expos / Voyages / Jams , ce qui à titre personnel n’est pas autrement le cas, si ça n’est autre que de développer le côté picturale de son travail.

A titre collectif, Bandi est sur tous les fronts puisqu’il organise avec la nébuleuse “Taxi Collectif” des événements artistiques sur Genève en invitant des artistes étrangers rencontrés lors de ses voyage,s à collaborer avec des locaux pour une exposition collective. (Sénegal, Nicaragua)

Une exposition pour la “nuit des bains” de la rue des Bains 40 est d’ailleurs fixé le 20 mars prochain à Genève ainsi que pour le FestiGraff et la biennale à Dakar durant les mois d’Avril/Mai

Fasciné par le graff, Bandi s’essaya d’abord par faire quelques tags. C’est en 1996, après avoir vécu 2 ans à Paris qu’il se mit sérieusement à pratiquer le graffiti! Son terrain d’entrainement: les voies et autoroutes, car vivant en périphérie c’était le meilleur moyen pour lui d’avoir de la visibilité.

Il puisera ensuite des influences hors graffiti (peinture abstraite du 20ème) puis en partant des défauts de son dessin pour aboutir empiriquement à un style qu’il espère continuer d’enrichir au fil du temps et des influences.

Loin de se considérer pour un artiste engagé, au contraire le jeune homme et plutôt effrayé de la tournure des événements de ces dernières années! Le repli identitaire en Europe lui rappel les heures les plus sombres de notre histoire.

C’est avec un thé à la menthe un spliff au bec et des tâches de peintures que Nadib vous recevra chez lui! Il vous refera le monde, vous relatera ses plus beaux souvenirs, vous fera part de ses voyages et des graffitis qu’il a posé sur un peu tous les continents!

Des souvenirs il en a tellement qu’il lui est impossible d’en citer un en particulier !!! Nous aurions sans doute eu la même réponse si nous lui avions demander de nous confier ses plus grosses galères…

Crédit Photos © Malyka Diagana Linguerart / Nadib Bandi

Détails&Infos:

Nadib Bandi official website

Nadib Bandi official fan page

 

 

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *