LK, Mc Lausannois, membre du Collectif “les Uns” ainsi que du groupe “Vendredi 13” nous livre enfin son premier projet (EP) solo “En Vers et Contre Tout”.

Actif dans le domaine de la musique depuis son adolescence, il commence par jouer de la basse dans un groupe de métal en 1998. C’est quelques années plus tard qu’il commence à se passionner pour le rap et pour le mouvement hip hop.

De 2004 à 2009, il étudie les arts visuels à L’ECAV où il exerce plusieurs disciplines artistiques, tel que la peinture, le dessin, la photographie, la sérigraphie et les installations sonores. Il fait aussi partie de l’association Cave 3 à Lausanne, dont il a été président et caissier. Vous l’aurez compris, en plus d’être un artiste complet, il est aussi très actif dans divers domaines culturels et associatifs.

C’est suite à sa rencontre avec Miss Terre en 2007 qu’il intègre le groupe “Vendredi 13” avec Miss Terre, RK, Styx et ensuite le collectif  “Les Uns” composé de ses mêmes membres ainsi que d’autres mc’s (et graffeurs) de Bienne, Fribourg, Neuchâtel, Lausanne et Vevey, avec qui il fait régulièrement des scènes.

Il collabore également avec de nombreux mc’s de toute la Suisse, parce que bouger ne lui fait pas peur et qu’il aime partager sa passion avec des gens d’horizons variés.

“En Vers et Contre Tout” est un projet regroupant 7 morceaux (et qui sait? peut-être un huitième morceau caché). Bien que ce soit un vrai projet solo (sans featuring), il s’entoure des siens pour la réalisation.

En effet, que ce soit dans les productions ou dans ses clips, on retrouve toujours des blazes familiers. Enregistré par Miss terre (son acolyte sur scène), mixé et masterisé par Typik Sounds, DJ Barron pour les scratchs, ce projet représente aussi son esprit de groupe.

Produit par Typik Sounds, le premier morceau de l’opus s’appelle d’ailleurs :”Représentation”. Un morceau qui pourrait  tout autant s’intituler “Présentation” car LK se présente fidèle à lui-même, tout en nous faisant tranquillement entrer dans son univers.

 

Il enchaine ensuite “Par l’écrit”, le morceau le plus ancien du projet, mais qui résume toujours aussi bien son rapport à l’écriture ainsi qu’à sa musique. ” (…) Et j’rap toujours parce qu’j’écris, comme les miens. Pas comédien, comprends bien, mon langage se dessine et désigne des parts de moi, de ma propre personne. (…)”

“En vers et contre tout”, le titre éponyme du projet, est un constat de sa vision du monde actuel sur une grosse prod de Face (M.I.P). Sombre pour certain, sincère et vrai pour d’autre, on le sent impliqué dans son texte ainsi que dans la musique.

“Membre Fantôme” est le morceau mélancolique du EP parce qu’il aborde un sujet triste, certes, mais qui nous concerne tous. “Mais quand un proche part, c’est toute la famille qui perd un membre”, cette douleur fantôme est un sentiment que connaissent tous ceux qui ont perdu un être cher. Un grand moment d’émotion sur une sombre prod de Brikey (Les Uns).

“Contradictions” pourrait aussi s’appeler “Contre-Addictions”, car il parle de la drogue et plus largement des addictions que nous développons tous, sur une lourde prod de OLK (Les Uns). Mais attention, loin d’être moraliste, il se place plutôt comme un constat sur nos rapports aux dépendances. Il pose des questions que nous nous posons tous, quelques soient nos addictions.

“Mais faut qu’on s’barre d’ici”… pour son avant dernier morceau du projet, LK nous emmène en voyage, avec “On s’barre” sur une prod de Anancy Sound (St-Petersbourg). Un morceau motivant qui donne envie de partir voir le monde et de prendre du temps pour soi.

Nous voilà déjà au dernier morceau “Epitaphe” sur un son “rock” de Vista (Bordeaux). C’est un morceau “dédicace” dans lequel on retrouve vraiment son esprit de groupe.

Il rend hommage à sa famille, son ange, son crew, ses amis proches et même à chacun d’entre vous en commençant le premier couplet par “Ok j’vais commencé par le rang de devant, big up à toi, pis toi aussi, à ceux qui font du bruit quand j’pars en live”….

En live, car c’est sur scène qu’il partage volontiers sa musique accompagné de son collectif, ce qui se ressent vraiment dans ce dernier morceau qui clôture ce projet avec classe et sincérité.

Un dernier morceau?

Conclusion: il ne vous reste maintenant plus qu’à vous faire votre propre avis.

A vos casques et bonne écoute!!!

Crédits Photos©Vincent Bailly I Photography / 

Détails&Infos:

Les Uns official website

 

@Stéphanie Terre

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *