“Fairytales at half past six” le dernier album d’Alf Pastix peut être décrit comme un univers rêveur dans lequel s’entremêlent des chansons très différentes les unes des autres! En français comme en anglais, de manière générale, les thématiques sont plutôt tristes, mais avec tout de même toujours une touche d’espoir.

Vous ne mettrez pas longtemps à comprendre que Max Torche de son vrai nom, est un personnage qui tout comme son style artistique est un mélange de pop, folk, rap et soul! Simple et un peu dans son monde, cet étudiant de Belfaux dans le canton de Fribourg est à 26 ans quelqu’un qui s’exprimera pour la plupart du temps en musique plutôt que de faire des vagues.

Entre ses projets personnels et d’autre qu’il produis, notamment au sein du collectif “Les Uns” Alf Pastix est quelqu’un de passablement demandé, non pas uniquement parce qu’il commence à se faire un nom dans le métier mais parce que c’est un artiste complet!

Vous aurez l’occasion d’entendre une version acoustique des chansons de l’album “Fairytales at half past six” car c’est accompagné de Pauline Torche (piano) Pauline Gacond (violoniste) Damien Guisolan (percussionniste) qu’Alf Pastix se produis lors de ses concerts.

Né, dans l’univers de la musique pour avoir eu un papa musicien et ingénieur du son, Alf Pastix chante et a eu l’occasion de s’essayer à différents instruments depuis sa plus tendre enfance. A 15 ou 16 ans il produisait des chansons de rap, déjà de manière très musicale, préférant les compositions aux samples.

Se mettre à jouer de la guitare et à composé des chansons il n’y a seulement 3 ou 4 ans en arrière, n’était pour lui que la suite logique des choses. Il avait sans doute besoin de faire évoluer son univers, afin de pouvoir s’épanouir d’avantage dans sa musique, ayant toujours écouté une grande variété de style différent!

Il a aujourd’hui cette capacité d’écrire une chanson triste en français un brin rapée comme “Troubler son cœur” et le lendemain enchainer avec une chanson très rythmé et positive en anglais tel que celle de “Keep in open! A en croire ses dire, c’est de cette diversité dont il est le plus fière.

 

Crédits Photos cover©Jack Little / Chiclette Creatives / René Düss

Détails&Infos:

Alf Pastix official website

Alf Pastix official fan page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *