C’est du côté d’Angers que nous nous dirigeons aujourd’hui afin de vous parler d’une jeune femme dont on ne parle pas assez souvent ici en Suisse, ce d’autant que nous l’apprécions tout particulièrement!

Souvenez-vous, Candice Roger est quelqu’un que nous connaissons déjà sur myurbanplanet.ch puisque c’est à elle que nous avions déjà eu à faire, étant la programmatrice et chargée de communication du Pal (Panneaux artistiques libres) à l’occasion de la 4ème édition d”Echappées d’art“ qui se tenait dans les rues d’Angers, du 15 juin au 15 septembre derniers.

Passionnée de dessin depuis son plus jeune âge, c’est à la fin de ses études de marché de l’art il y a de cela quelques années maintenant, que la trentenaire s’est rendue compte que le milieu du marché dans lequel elle évoluait ne lui correspondait pas.

Son goût pour la création ayant eu raison sur la vente, Candice reprit donc la pratique du dessin mettant alors toutes les chances de son côté afin d’essayer d’en faire son activité principale. Décision oh combien risquée n’étant pas mûrement réfléchie. «C’est arrivé comme ça, par une suite d’événements, de rencontres et de réflexion.» nous glisse-t-elle.

Il est vrai que être indépendant ne rime pas forcément avec liberté surtout par les temps qui courent, lié à la crise sanitaire que nous connaissons actuellement. «On a souvent l’impression que quand on est illustrateur ou artiste on est libre, ce que je comprends. Mais véritablement, il est souvent difficile d’allier sa passion à une activité rémunératrice, il faut se donner des limites. Certes, je peux me lever à n’importe quelle heure et travailler quand ça me chante mais ça ne se passe pas comme ça en réalité. Mon activité m’apporte beaucoup, oui, une certaine liberté, des rencontres, une autonomie mais aussi la crainte du lendemain.»

Si vous êtes de passage du côté d’Angers, vous aurez de fortes chances de la croiser chez Fishbrain, un atelier de sérigraphie, dans lequel Candice s’est installée un espace de travail. «Vous y rencontrerez aussi un tas de gens accueillants qui peuvent vous parler de la sérigraphie avec passion et pédagogie. Ils ont aussi une boutique dans laquelle on peut trouver des textiles sérigraphiés avec mes visuels. Nous avons mis en place une collaboration depuis déjà quelques temps.»

Il s’agit pour l’heure de s’occuper comme l’on peut, et cela s’applique à vous aussi ladies and gentlemen, inutile donc de vous le redire ! Et puis…si, on vous le redit, RESTEZ CHEZ VOUS.

Adonnez-vous à de nouveaux petits plaisirs ou découvrez-vous, pourquoi pas, de nouveaux talents. Candice, elle, à défaut de planifier de grandes escapades à travers le monde, réapprend à découvrir les plaisirs simple de la vie.

Pour cela, elle peut compter sur l’endroit dans le monde où la vie est belle plus que partout ailleurs, son lit. Vous pouvez rire, mais si Candice Roger possède aujourd’hui un imaginaire aussi débordant, celui-ci la poussant à se rendre toujours plus créative, c’est en partie grâce à l’intérêt qu’elle porte à l’univers du rêve et de ses sens ainsi que de ses mystères.

Cela dit si on redescend sur terre et que l’on revient à quelque chose d’un peu plus conventionnel et que nous lui demandons à quand remontait sa dernière première fois, elle nous répond sans hésiter que ce sera dans quelques jours, lorsqu’elle placera ses 7 lettres d’un seul coup au scrabble.

La passion que voue la jeune femme pour son métier revenant au galop c’est très vite, son envie de nous parler du Français Ugo Bienvenu qui ne s’est pas fait attendre.

Etoile montante de la bande dessinée, Ugo Bienvenu s’est formé à Estienne, aux Gobelins, à la Calarts et l’Ensad. Il est également réalisateur de courts métrages, de clips et de publicités (Marvel, Disney, Universal, canal+, Arte, Hermès…). Il est notamment auteur de romans graphiques chez Denoël graphics. En tant qu’illustrateur il a travaillé pour XXI, Holiday, l’Obs, le Silencio, le festival d’Annecy, GQ, Feuilleton, Télérama entre autres.

«Il y a quelques mois je suis tombée sur les créations de Ugo Bienvenu. Il fait de l’illustration et de l’animation que je vous invite à découvrir si vous ne connaissez pas. Il a un univers futuriste vraiment très intéressant philosophiquement et socialement. J’ai lu sa dernière bande dessinée, Préférence système, vraiment top.»

Sur notre lancée, oui, car autant battre le fer pendant qu’il est chaud, nous voulions juste avant de terminer cet interview savoir si Candice partagerait avec nous la photo qu’elle s’est offerte, réalisée par Yëll.K l’une de ses amie.

À elle de conclure « Dès que j’ai vu cette photo lors de l’une de ses expositions je l’ai trouvée vraiment parfaite. Elle allie la beauté et la monstruosité en même temps et j’éprouve une certaine fascination pour les requins. »

Que lui souhaiter de plus, si ce n’est, bonne journée…

Détails & Infos :

Candice Roger On Tumblr

Candice Roger Official Fan Page

Candice Roger On Instagram

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail