D’aussi loin qu’elle se souvienne, Mia Kaltes a depuis toujours eu plaisir à tutoyer les sons. Elle est tout juste de retour sur Bienne où, nous dit-elle, elle aurait prévu de dormir un peu après ses derniers aller-retours entre Zürich et Berlin. Bon, mais d’abord elle a bien voulu répondre à nos questions, ce qui nous a immédiatement charmé.

On est arrivé chez la belle italo-suisse Mélanie Bartolomeo, qui se définirait comme une D-Jardinière, soit prof et coach pour son école de DJ, musicienne, jardinière et owner de Dr.Dance.

Dans son bain d’électro, de techno et ses variantes toujours émotionnelles, elle explore les vibrations d’une autre réalité ou d’éléments essentiels que l’on aurait peut-être oubliés un peu. Le paradoxe de notre monde aux multi-connexions.

Voilà juste 22 ans que cette DJ envoie les rythmes, “officiellement depuis 2004, mon premier flyer”. Il y a eu des années de violon et aussi un peu de batterie et ces parenthèses temporelles de manque de confiance en elle qui se sont évanouies 3 ans plus tôt. Ce qui lui a permis de renouer avec ces instruments, en parallèle de sa vie de DJ.

Parce que là, “elle vit pour de vrai” et si la musique a été une véritable thérapie en ce qui la concerne, il y a comme une envie qui la démange bien fort d’en partager les bienfaits. Si tu viens à sa rencontre, prépare-toi à vivre de belles choses avec toi-même. C’est pas joli tout ça ?

En fait, elle s’est dit que cela ne pouvait plus durer cette histoire de danser toute seule dans son salon: “Je voulais quelque chose de neutre et de simple, où chacun a sa place”.

Et là s’est présentée cette salle, au chemin du Terreaux 3 à Bienne, et l’idée s’est mise à évoluer, grandir et prendre place. À se demander si le nom de la rue inspire à la fertilité créatrice. Il nous était impossible de ne pas faire de lien, la perche était belle, évidemment.

Mia a accepté sa sensibilité qui, selon elle, est devenue sa force. C’est finalement celle-là même qui compose ses sons et la jeune femme est prête à ouvrir cette porte pour la première fois en public ce dimanche 18 août dernier avec son partenaire, le musicien percussionniste et chanteur-mantra’s, Zad Saad, lors de la partie méditative de Dr Dance .

Elle cherche la bonne onde, la good vibe. Et là, on vient d’apprendre qu’elle en avait juste marre de danser toute seule dans son salon. Du coup, le projet Dr Dance aurait pris forme à partir de ce moment-là aussi.

Petite fille, elle sentait les choses : “La spiritualité, on la vit mais on n’en parle pas, je sens des choses quand je joue, quand je vois les gens lâcher, yeux fermés, être connectés avec eux-même. Ces choses passent à travers la musique et ceux qui la jouent. J’ai un droit un frisson…de la part de cette “chose” justement, qui est difficilement définissable verbalement. J’aimerais pouvoir partager cela. Aider à changer les habitudes.”

Rien d’étonnant de l’entendre dire alors qu’on ne rencontre personne par hasard. Elle apprend de tout, la vie qu’elle mène lui permettrait la démultiplication des idées. Comme elle fait confiance à ce qui lui arrive, il n’y aurait qu’à remercier et se laisser guider par ce vent intérieur.

Quant à sa résidence à la Lush Play (situé dans un endroit off location à Zürich), cela reste encore 5 ans après dans sa mémoire comme un haut lieu de rencontres et de portes ouvertes, une expérience précieuse.

Vendredi dernier, dans un oasis en plein centre de Zürich, à l’ouverture du “Dark Disco Floor“, elle a joué avec ses tripes, nous dit-elle. “J’ai transpiré comme jamais et me suis défoulée devant un public averti, tellement réceptif. Je n’avais jamais vu autant de personnes se connecter, se lâcher, s’échapper. Ai pu jouer avec mon âme, dans ce jardin au milieu de Zürich”.

On lui souhaite de vivre à fond de ses projets, et ce plus particulièrement dès octobre 2019, parce que la jeune quadra “se lance sans filets”, ayant récemment donné sa démission de son job à 50% comme employée de commerce.

“Home is where your heart is” résonne clairement juste pour Mia. Ou alors sur cette île de hippies, en Asie du Sud-Est. L’adresse est dans ton coeur, ne cherche plus. Rendez-vous pour le groove ici et ailleurs.

Elle part déjà pour une secret party dans une forêt jurassienne, et se dirigera ensuite à un floor dans un festival en France, un lieu où se retrouvent toutes les pointures et les organisateurs Zürichois.

 

Détails & Infos :

Mia Kaltes Official Website

Mia Kaltes On Soundcloud

Mia Kaltes Official Fan Page

Mia Kaltes On Instagram

MK Dj School Official Website

Dr Dance Official Fan page 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail