Situé dans le berceau de l’absinthe, le Hors Tribu Festival, à Môtiers, a pour bonne habitude de nous faire sortir des sentiers battus avec une floppée d’artistes hors du commun.

En cette saison 2018 on a été directement happé par la présence ancrée et diffuse à la fois de cette one woman rock band! On a eu la chance de rencontrer Alone and Me à la fin de son premier set, après qu’elle soit sortie de scène, laissant les auditeurs suivre sa démarche et sa voix, au loin. Du cash comme on aime dans le genre humain. Une interview à suivre en son et en image dans son intégralité sur la fan page Facebook de myurbanplanet.ch !

Voilà déjà 9 ans qu’Emilie Clem, chanteuse dans un groupe de métal rock, s’est dit qu’elle allait le faire toute seule, du coup, son projet Alone and me a vu le jour. Par pure frustration et avec le génie de l’autodidacte passionnée, elle apprend la guitare, compose les textes et foule le pavé, puis les scènes.

En ce qui la concerne, pour en venir au processus créatif, c’est par la musique et ses riffs que sa voix libère des sons auto-nettoyants émotionnellement. C’est très précis, nous dit-elle, quand j’en arrive aux pleurs, je valide. “Avec aussi des frissons sur la cuisse gauche.”

Maintenant, tu sais comment on fabrique une chanson qui te transperce comme un rayon laser. Y’a plus qu’à, comme on dit.

Il est fortement recommandé d’aller consulter son site web pour te faire toi-même ton idée de son projet et visionner de beaux clips, avec des extraits de son nouvel EP, Harmony. Elle a notamment fait un duo avec Kema, du groupe No One Is Innocent , avec la chanson “Par peur du rendez-vous”.

Ecouter Alone and Me te prendra sûrement par les tripes, en tout cas, nous, on s’en est toujours pas remis! Va… elle te donne de la force.

Détails & Infos :

Alone and Me Official Website

Alone and Me Fan Page Official 

Alone and Me on Instagram

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail