Cela se passait en plein milieu de la Neuveville dans le canton de berne, lors de la traditionnelle et délicieuse estivale Zone Piétonne de ce mois d’août dernier. Il y avait un truc avec la pluie encore brûlante et le soleil éclairait la scène par intermittences, oui, mais on s’est dit, forcément, que c’était Phanee de Pool qui avait du mélanger quelques mots bien à elle pour convaincre les éléments de la laisser jouer sous ciel azur.

Elle a des compétences certaines en la matière, et il s’en est passé des choses après Luis Mariano. Elle déambule à l’aise avec les lettres, autant que dans son salon. Qui est là, quasiment, devant un public nombreux du coup. Une grande lampe vintage avec lumière tamisée, un tableau qui nous parle, un tapis ou deux.

 

Son loop t’embarque et son slap s’infiltre dans tes pensées en ne laissant personne indifférent. On pourrait deviner que cet électron libre a vraiment pas mal de choses à nous transmettre pour des années-lumière à venir, entre rires et larmes là où tu ne t’y attends pas.

Oui, au fait, elle danse aussi sur les tables comme une diva, et on était là.

Définitivement irrésistible!

Parce que oui, écouter Phanee, cela ressemble au moment où tu commences une plaque de chocolat.

Détails & Infos :

Phanee de Pool Official Website

Phanee de Pool Official Fan Page

Phanee de Pool on Instagram

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail