Incontournable…le Montreux Jazz Festival a non seulement la particularité de pouvoir se targuer d’avoir vu défiler sur ses terres ce qui se fait de mieux musicalement depuis ces 50 dernières années, mais il peut également se réjouir de pouvoir faire valoir sa région, puisque nichée entre alpes et lac, la Riviera Vaudoise est sans doute l’un des endroits les plus beaux au monde.

Chacun d’entre nous y a mis les pieds au moins une fois dans sa vie ! Mieux, chacun d’entre nous y a ramené chez lui dans un coin de sa tête un ou plusieurs souvenirs issu des nombreux lieux que compte le Montreux Jazz Festival.

Lorsqu’il nous est venu l’idée de vouloir collaborer avec eux en leur soumettant notre projet d’article et de concours, c’est sans hésiter et très volontiers que l’équipe a bien voulu répondre à nos quelques questions.

Le moment immanquable de ce festival si tu ne pouvais en citer qu’un?

Jump, jump, jump! C’était il y a dix ans exactement : Pharrell Williams, Chad Hugo et Shay Haley, en sueur, face à un public du Stravinski en feu, sautant comme un seul homme. Après sept ans d’absence en studio, N.E.R.D fête cette année un retour fracassant avec l’album No_One Ever Really Dies, œuvre engagée, marquée par les featurings de Rihanna, Kendrick Lamar, M.I.A ou encore Gucci Mane. Alliage irrésistible de musiques urbaines et underground, le hip-hop de N.E.R.D puise son énergie hors-norme dans l’attitude du punk, la robustesse du rock et l’euphorie du funk. Ils sont tous de retour cette année le vendredi 6 juillet à l’Auditorium Stravinski. Un événement immanquable qui promet déjà de faire suer les fans.

C’est quoi ce délire avec nos bonnes vieilles cassettes audio? Peux-tu nous en dire plus sur cette superbissime affiche liée à cette édition?

Le Montreux Jazz Festival, en collaboration avec le Festival Images Vevey, a confié à l’artiste contemporain Christian Marclay la création de l’affiche de sa 52e édition. Le procédé du cyanotype, utilisé pour la première fois sur une affiche du festival, dépeint en un bleu magnétique la musique et ses modes d’écoute.

Reconnu comme l’un des pionniers du turntablism, Christian Marclay a très tôt réalisé des performances sonores à partir de l’altération, voire de la destruction de disques vinyles. Sur l’affiche, la destruction des cassettes suscite paradoxalement une impression plutôt pop et festive. Les bandes magnétiques semblent en effet jaillir tels des cotillons en fin de concert, et se dévoilent tels des filets de peinture, non sans rappeler l’expressionnisme abstrait d’un Jackson Pollock.

Si les murs de tes salles, de tes bateaux, de l’herbe du parc pouvaient parler, que diraient-ils?

Les nombreux lieux du Montreux Jazz Festival partagent tous une chose en commun, un sentiment de chaleur et de convivialité. Les familles se promènent le long des quais, attrapent une crêpe et une boisson au Music in the Park et profitent des nombreux concerts tout l’après-midi. Une fois la nuit tombée, les foules se déplacent à l’entrées des salles, Stravinski, Lab, Club et Lisztomania. La chaleur monte, les applaudissement et les cris retentissent dans chacune de ces salles et la magie opère devant un public conquis. Le concerts touchant à leur fin, les oiseaux de nuits se rassemblent aux portent du Strobe Klub et du Lisztomania pour une nuit endiablé alors que les plus mélomanes se dirigent déjà aux porte de La Coupole pour une de ces célèbres Jam Session.

En attendant, nous vous donnons rendez-vous du côté de Montreux à l’occasion de la 52ème édition du Montreux Jazz Festival qui se déroulera du 29 juin au 14 juillet 2018 !

Détails & Infos :

Montreux Jazz Festival Official Website

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail