Rappelle-toi, dès la sonnerie de la fin de l’année scolaire, c’était le projet de tes potes et toi, histoire d’inaugurer les vacances en toute beauté, en plein dans le bon son, pieds nus dans l’herbe ou pratiquant le bain de boue. Tu avais quoi? 16 ans? Comme les Eurocks, tu as grandi et tes neveux et nièces n’ont pas manqué de suivre la liberté du mouvement en presqu’île de Malsaucy.

Elles fêtent leur 30 ans cette année, les Eurocks! Pour l’occasion, on a eu la chance d’échanger quelques mots avec Jean Paul Roland, le directeur des événements, tout chaud bouillant avant d’entamer le décompte jusqu’au début des festivités.

L’équipe pilotant cet aussi gros paquebot joue avec les contraintes pour nous proposer un anniversaire qui ressemble à ce qu’ils sont eux, tout en jonglant avec la situation économique, l’idée de festival généraliste, la disponibilité des agendas, la jeunesse du public comme celle des artistes. C’est pas simple, mais c’est le charme de l’esprit Eurockéennes qui entre en ébullition avec l’été à venir. Et là, il va t’emmener en plein air, avec ce côté fête foraine par la possibilité de faire un tour (ou plein de tours) sur la grande roue sous un ciel étoilé. Tu prendras de la hauteur, histoire de voir le site différemment et de te rendre compte de comme la nature elle est toute belle.

Du coup, le chapiteau, abandonné en 2011, sera de la partie avec ses 4000m2 d’espace, pour illustrer une certaine idée de club. Souvenez-vous, c’est ici même que les Arctic Monkeys, Amy Winehouse, entre autres, avaient enflammé le public; pour le clin d’oeil, la FFF (French Funk Federation) avaient quant à eux enregistré leur live sous ce même chapiteau!

Il est clair que ce Festival est une grande aventure collective, la ville de Belfort ayant un sens de l’accueil des artistes et des festivaliers énorme; l’hommage sera de taille avec la fresque du  Land Artist et Street Artist Saype, déposée juste carrément à l’entrée de la ville, afin d’offrir une résonance toute particulière hors du site.

Quitte à faire, pourquoi ne pas demander à la Patrouille de France de faire passer dans le ciel un peu de voltige aérienne? Mais oui!

La journée Plage inaugurera une nouvelle aventure clubbing extravagante ce vendredi 6 juillet sous le signe du féminin et du transgenre avec la détonante, excellente Beth Ditto qui conjuguera son talent avec d’autres artistes comme autant de belles découvertes. Cela commencera tôt et cela finira tard, normal, c’est un travail à plusieurs mains, ce sera non-stop et tu n’auras certainement pas envie de t’arrêter de danser.

Evidemment qu’on a demandé au directeur du Festival une petite liste de ses coups de cœurs ( non-exhaustive of course) pour la prochaine édition: il y a donc la belle surprise un peu barge de Tank and the Bangas, Orelsan, Le soulman Leon Bridges au chapiteau (lieu idéal pour le son vintage), Pih Poh, le local avec son hip hop vraiment trop bien, Moha la Squale qui déchaîne les mots, les Viagra Boys, Eddy de Pretto, le bluesman Seasick Steve, The Blaze et leur électro qui ont fait un gros carton avec leurs vidéos et enfin le Folk Rock grave de Marlon Williams. En tout cas, à ce qu’on sait, il y aura pas mal de sorties de nouveaux albums pour de nombreux groupes présents!

Par ailleurs, l’un des bonus proposés lors de cette édition anniversaire sera dédié aux mouvements, liés à l’idée du festival qui grandit, mouvements des festivaliers sur le site. La presqu’île de Malsaucy sera le terreau inspirant pour 20 chorégraphes issus d’horizons différents, du ballet au solo circassien. Ces performances “interstices” se distilleront tout au long de l’événement, et tant qu’à faire, pendant le montage et le démontage aussi, permettant la diffusion de capsules vidéos en lien avec la chaîne télé culturelle franco-allemande Arte.

Après tout, le Festival est une heureuse utopie, selon Jean Paul Roland, le directeur:

” Il est toujours debout, malgré toutes les mutations du secteur, il a existé avant la grande vague d’internet. J’imagine que si l’on déposait le dossier des Eurocks maintenant, sûr qu’il ne serait pas accepté!  C’est juste un petit miracle que cela soit toujours là!”

Ce qu’il aimerait que l’on retienne de cette édition 2018, c’est la turbulence de ce Festival!

Tant qu’à faire, si on y trouve un truc qui compte dans sa vie, va savoir, l’amour, un travail et surtout une recharge d’énergie fulgurante, ça lui plairait bien.

On leur souhaite de revenir l’année d’après et celle d’après les 40-50-60 ans minimum!

Détails & Infos :

Eurockéennes Official Website

Eurockéennes On Facebook 

Eurockéennes On Instagram

Eurockéennes On Twitter

Eurockéennes Official Youtube Channel

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail