Il y a des gens qui ont su garder leur âme d’enfant, s’inscrivant dans un monde coloré, en parallèle de la vie d’adulte. Nous vous invitons à aller à la rencontre de l’un d’eux, un peu tourmenté certes, étant au service d’un adulte parfois trop poli.

Jo est né dans la période où son créateur était encore infirmier pédiatrique à l’Hopital Necker à Paris. Après cette expérience avec les enfants malades, ce petit personnage a fait irruption dans la vie du jeune homme. Il était évident qu’à force d’enchaîner les esquisses depuis l’enfance, on n’était pas à l’abri d’un petit miracle.

La marinière bleu flamboyante, la mèche blonde et le cœur dessiné là tout proche, Jo ressemble à un Petit Prince, rebelle poétique un brin pirate. On le rencontre dans les rues de Paris, au fil des murs et du quotidien. Il vous désarmera les broutilles usuelles de la vie lambda pour vous coller un sourire sur les lèvres, quelques centimètres au dessus du sol juste pour une ou deux secondes, car la naïveté, l’optimisme et la tolérance font un peu flotter en l’air lorsque cela vous accroche par surprise.

Lorsque vous rentrerez chez vous ce soir,  dites vous qu’au même moment, l’ artiste solitaire se préparera une grande théière et, tout en écoutant du jazz, dessinera comme souvent à main levée, d’un trait doux, intuitif et souvent maladroit.

Il est vrai que si Jo pouvait lui parler, il lui demanderait pourquoi il le dessine partout, “des papiers aux murs en passant par tout ce qui se trouve sous la main.” Le jeune homme s’inquiéterait de savoir si Jo ne se sent pas trop seul dans la lucarne de ses dessins. Quant aux murs, ils auraient “senti la main tremblante intimidée par les gens qui passaient à côté de lui et ils auraient vu son sourire.”

Quant au coup de coeur actuel du jeune artiste, il est musical et signé Juliette Armanet, l’auteur-compositeur-interprète française du moment: «Je la trouve incroyable, je l’écoute en boucle» Tout est parti d’une amie qui lui a interprété au piano un des titres du répertoire de la jeune femme. «J’en ai encore des frissons » nous dit-il légèrement ému.

Jo, bonhomme au cœur bleu, jaune ou rouge, tatoué d’une ancre marine et d’un crâne serti de roses appelé “vanité”, distillera humour, espoir et amour jour après jour, pour les enfants de 1 à 150 ans. Au final, c’est tout ce qui compte.

Détails & Infos :

Jo Little On Instagram

Jo Little Official Fan Page

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail