Cal c’est Calamity Jane en plus moderne non pas de par sa participation à la conquête de l’Ouest mais à celui de contribuer au rayonnement de Lyon, sa ville, par sa diversité .

Maman de 3 ados, cet électron libre monté sur pile dont on taira l’âge est également l’épouse d’un homme dont elle peut être fière puisqu’il la supporte aujourd’hui encore.

De nature créative, cette autodidacte au tempérament bien trempé dont ont dit le plus grand bien, a toujours dit que si elle pouvait s’approprier la rue, elle en ferait son terrain de jeu, cela dans le but de partager.

De ses dessins à son penchant pour la peinture classique, que l’on peut régulièrement retrouver exposés en galeries, Cal est également reconnue pour son talent d’illustratrice, puisqu’elle collabore en tant que telle pour diverses  plateformes web.

Obsédée par l’art sous toutes ses formes, cette bientôt cinquantenaire à la quinzaine d’âge mentale se soigne en s’amusant dans et de la rue depuis 1 année et demie à la manière d’une thérapie alternative à la suite du décès de sa maman disparue bien trop tôt, hélas.

 

Spontanée et impulsive, Cal ne peut s’empêcher de mettre ses idées de dessins et de collages à exécution. C’est un peu sa façon à elle de rendre hommage aux rues qui ont fait son enfance et sa jeunesse. C’est peut-être également sa façon à elle de remercier la vie ainsi que les gens qui ont fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui et ainsi rappeler au monde que nous ne sommes ici bas que pour un temps et qu’il faut en profiter.

Sa série “Feuille” qui a été créée un peu par hasard à la suite d’un pur délire cet automne et qui a du reste super bien marché du côté de Lyon en est la preuve vivante, puisque les gens auront pu apercevoir quelques unes de ses œuvres accrochées dans des écoles, dans certaines boutiques du centre ville ou dans des restos voire même dans quelques galeries d’art.

Bien que notre espace-temps soit éphémère et que notre monde devra tôt ou tard un jour disparaître, cette série a été réalisée dans le but de bousculer les consciences.

Certes, si la fin de l’année peut s’avérer être une période morose pour la plupart d’entre nous et pour certains arbres abattus, ce petit bout de feuille jovial nous rappelle avec humour que cela ne nous donne pas le droit de détruire ce dont on a de plus précieux, la terre.

On ne peut donc que souhaiter à cette bourlingueuse, qui a su entrer en contact en mode Pictionnary avec le Japon pour plusieurs années de vie et dont les coups de coeur artistiques du moment sont Jordane Saget, Toctoc , Jean Julien, Ememem, pour ne citer qu’eux, de pouvoir continuer à vivre pour la création le plus longtemps possible.

Détails & Infos :

Cal, Dessins & Co Fan Page Official 

Cal, Dessins & Co On Instagram 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail