Crédit Photo © Guillaume Perret

 

Une météo bienveillante, des sons captivants, un public conquis. la 9e édition de l’Auvernier Jazz Festival qui se tenait ce week-end sur les rives du lac de Neuchâtel a tenu toutes ses promesses et mis une nouvelle fois l’accent sur des découvertes frissonnantes.

Pour cette édition 2017, le fil rouge de la programmation se voulait résolument festive ou plutôt muito quiente, devrait-on dire, puisqu’il y souffla un air de samba.

Nous en avons donc profité pour recueillir quelques impressions des personnes présentes durant le Festival ! Voici ci-dessous un petit choix des discussions que nous avons pu avoir…

Anastasia est pour la 2ème fois à l’Auvernier Jazz Festival , elle trouve cet endroit et cet événement juste magnifiques voire wunderbar. C’est un lieu riche en émotions positives dit elle avec un sourire lumineux 

Nous avons également rencontré Virginie et sa fille Chiara au bord du lac d’Auvernier et de la scène qui va accueillir le groupe brésilien Ordinarius. Elles sont au festival par hasard, la jeune maman trouve l’atmosphère calme et détendue, pour cette première visite!

Régine à quant à elle reçu une invitation pour cette soirée de samedi à l’Auvernier Jazz 2017. Elle est hyper ravie d’être de la partie. Pour cette jeune femme qui habite à 2 pas d’ici, elle se rend compte à quel point c’est dingue de ne pas avoir été invitée plus tôt!

Mag elle, apprécie le festival pour sa taille humaine et son cadre bucolique. Mais il y’a un mais «Dommage qu’il n’y ait pas de Métal, mais bon » dit elle en souriant.

Gabriella est ici bénévole à l’enseigne de “Jazz Kids” pour la première fois cette année . Elle adore l’idée de profiter de l’occasion pour écouter les concerts tout en permettant aux parents festivaliers de veiller sur leurs enfants dans une sécurité harmonieuse. Avec ces 2 soirées brésiliennes de l’Auvernier Jazz Festival , l’inspiration est au rendez-vous . « C’est unique: le soleil, la musique je suis enchantée ! » dit-elle avec un sourire do brasil.

Voilà 2 ans que Mélanie s’entoure d’une tribu d’enfants à l’espace Kids du Festival d’Auvernier Jazz. Elle fait cela juste pour le plaisir et la passion de son travail. Elle accueille la créativité des enfants avec de la peinture, du maquillage et de la sympathie ! Sous un mélèze, les œuvres d’art du jour sont exposées.

Tiana est bénévole du côté des bars de l’Auvernier Jazz Festival. Tranquille, elle nous accorde 2 minutes juste devant la scène où exultent les sons de Traktorkestar. Ce site a un très joli cadre glisse t’elle . Pour un petit festival, elle trouve qu’il y a un bel éventail de choix régionaux. Elle est la pour la première fois cette année, souhaitant vivement renouveler l’aventure l’année prochaine .

Fab, bénévole cette année à l’Auvernier Jazz Festival, passait par la avant de reprendre du service . On l’a intercepté et il n’avait d’autre choix que de participer à notre sondage live. Il a envie de qualifier l’événement de cosy. Il en aime particulièrement la taille humaine. Si il avait une photo à faire, peut être prendrait-il un arbre du site, baigné dans une lumière bleue lorsque la nuit fait son apparition.

Nous vous présentons Pauline, jeune femme en immersion au cœur du Festival . C’est l’année dernière qu’elle a eu la chance d’assister au concert de Lisa Simone. Fortement touchée par la prestation, elle s’était dit qu’il lui fallait revenir à ce rendez vous annuel. Elle recommande vivement ce sympathique Festival! Les artistes sont tous proches, c’est bien, souligne-t’elle. La jeune femme a découvert cette année avec émotion l’artiste Raul Midòn, retiendra aussi les prestations d’Ed Motta et Roberta Sà, ainsi que celle du groupe Steiner Aadnekvam-Freedoms Trio, juste pile dans l’univers musical qu’elle affectionne.

Vous l’aurez compris, si pour les uns la programmation est le leitmotiv, la proximité et la convivialité du lieu semblent pour d’autres être une évidence.

Nous vous donnons donc rendez-vous du 24 au 26 août 2018 pour une 10e édition encore plus folle.

 

A lire aussi :

Un air de samba soufflera sur la 9e édition de l’Auvernier Jazz Festival 2017

Jean Martin Peer – The real music lover

 

 

 

 

©Fabrice Huguelet & Aline Rose

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail