Jean Martin Peer – The real music lover
Août201712

Chacun y va de son interprétation lorsqu’il évoque L’Auvernier Jazz Festival car chacun d’entre nous y a mis les pieds au moins une fois dans sa vie! Mieux, chacun d’entre nous y a ramené chez lui sa human batterie perso rechargée à bloc d’une énergie carrément délicieuse.

Incontournable en Suisse romande, L’Auvernier Jazz Festival qui se situe dans le canton de Neuchâtel (Suisse) est un haut lieu de la culture musicale dont la renommée n’est plus à faire, tant par son histoire, son bord du lac, son cadre et son ambiance que par la qualité de sa programmation depuis maintenant 9 ans.

Vous l’aurez compris, on est ici dans l’épicurisme musical, avec les off et les afters qui se dilatent autour de l’événement.

Un festival émotionnellement-musicalement-humainement addictif, on vous aura prévenu!

Alors quand il nous est venu l’idée de vouloir collaborer avec eux, en leur soumettant notre projet, c’est sans hésiter que son fondateur et directeur Jean Martin Peer a adhéré à notre démarche. Mieux, puisque c’est très gentiment qu’il a bien voulu répondre à nos questions.

 

– A quoi faut t-il s’attendre en venant déambuler sur et aux abords de ton bord du lac avec en toile de fond son cadre défiant toute concurrence durant les 3 jours du Festival, Auvernier Jazz : des produits raffinés du terroir, du local, de l’international, une peu de tout ?

Jean Martin Peer : Rire……oui de tout !! C’est vrai que le site du bord du lac où se trouve le festival est vraiment un endroit incroyable. Depuis la création du festival, mon équipe se plie en 23 pour organiser ces 3 jours de musique pour que le public en prenne plein la vue et vive intensément ces émotions musicales. Oui nous travaillons avec les producteurs de vins de la région et les entreprises locales pour mettre leur produit en valeur . Cette année nous célébrons le Brésil avec une soirée le samedi 26 août qui sera haute en couleurs ! Caïpirinha et Pão de queijo, mais aussi des pizzas au feu de bois, un stand de nourriture indienne, des tartares et des produits locaux de la région.

– Quelle est ta particularité, celle qui donne à ton Festival ce petit quelque chose d’inimitable depuis maintenant 9 ans, Auvernier Jazz ? Ta programmation défiant toute concurrence, ta taille et ton prix accessible à tous, mais pas que ! Pourrais-tu nous en dire un peu plus ?

Jean Martin Peer : Nous avons voulu depuis le premier jour cultiver la notion de « plaisirs » : avec un accueil particulier, un cadre magique, des artistes fantastiques, un son très très bon. Nous nous donnons beaucoup de peine pour accueillir nos festivaliers et musiciens. Ces derniers vont partager leur monde, leur expérience, leur vécu, leurs rêves avec le public et c’est de notre responsabilité de leur donner le meilleur cadre possible pour qu’ils puissent l’exprimer !! Et cela marche, on revoit encore en 2016 Lisa Simone, la fille de Nina, décider de quitter la scène pour descendre chanter dans le public!

Le travail fait pour la programmation est une activité qui me prend 365 jours par année. J’écoute beaucoup de musiques, je suis à l’affût, j’essaie de découvrir les projets musicaux des artistes qui ont ce petit plus en particulier ! La programmation c’est comme un puzzle, j’assemble les pièces les unes après les autres. Ce qui est particulier chez nous, c’est que les festivaliers viennent pour une soirée et ils vont voir 3 concerts d’affilé. Un lien doit exister entre ces différents groupes durant la même soirée ou journée. Je ne peux pas programmer 3 groupes de funk, cela ferait trop ! Alors je varie les styles musicaux et les origines des groupes.

La taille du festival est idéale ! Nous avons décidé de limiter à 3500 billets par jour depuis 2016 car nous souhaitons conserver cet aspect convivial et sympathique, une sorte d’intimité qui favorise les échanges entre les artistes et le public.

– C’est à croire, que ton village, Auvernier, semblerait avoir été déposé là comme un écrin spécialement taillé pour l’univers musical ?

Jean Martin Peer : Oui c’est cela ! Auvernier est l’écrin dont le festival avait besoin ! D’autant plus que nous organisons 2 autres festivals off le vendredi et samedi dans le village. Le premier s’appelle « les afters » et se déroule dans les caveaux et restaurants du village le vendredi et samedi soir. Le second s’appelle le « Off » et débute le samedi en début d’après-midi jusqu’au soir et se passe sur 3 différents endroits de la rue principale du village. Ces festivals sont gratuits et pour tout le monde !!

– Que pourrait-on te souhaiter à l’avenir à Auvernier Jazz ? Liste non exhaustive, mots clefs, idées en vrac, on est prêt à tout entendre même le pire….

Jean Martin Peer : De vivre très longtemps ! De réussir à continuer d’entretenir cette magie de la musique, de manière à ce que les gens qui nous visitent repartent tous avec un sourire jusqu’aux oreilles !! Nous allons organiser la 10ème édition en 2018 et avons constitué un groupe de travail qui réfléchit bien fort !! On va envoyer du lourd pour cette édition anniversaire..beaucoup d’idées déjà…mais pssschht, ce sera des surprises….tout au long de l’été 2018 !

Tu as oublié de penser à te prendre des billets ? T’inquiète, toi aussi tu as dès maintenant l’occasion de décoller pour le Brésil à moins que ce soit lui qui vienne à toi… Et ce dès le vendredi soir !

Alors viens donc participer à notre concours puisque comme tu le sais, myurbanplanet.ch en collaboration avec l’Auvernier Jazz Festival te propose de gagner des entrées afin de pouvoir assister aux concerts & more qui auront lieu à Auvernier les 25-26-27 août prochains.

 

Détails & Infos :

Auvernier Jazz Festival Official Website

Auvernier Jazz Festival Official Fan Page

 

 

 

 

 

©Fabrice Huguelet & Aline Rose