Let her fly
Juin201702

Née en 1983 à São Paolo au Brésil, Natacha Veen, illustratrice freelance, peuple l’univers artistique d’oiseaux, de plantes tropicales, tipis, plumes, ananas et flamants roses depuis les bords du lac Léman, aux pieds des montagnes, à Lutry.

Fraîchement diplômée de l’Ecal en design graphique et communication visuelle à Lausanne, c’est en 2009 que le rêve s’est emmêlé à la réalité.

La jeune femme nous confie avoir toujours su qu’elle voudrait partager les émotions retranscrites par des illustrations de choses vécues personnellement.

Les voyages, une randonnée, un reportage animalier développent un terreau créatif pour le développement de ses dessins: « J’aime le fait que l’illustration puisse être une interprétation personnelle, pas seulement une chose de visible ou d’invisible ».

Pour Natacha, la vie est belle là où elle se trouve, où l’on peut s’investir dans ce que l’on aime et ressentir le moment présent, sans peur et sans faux problème.

Au coeur de son quotidien artistique, elle apprécie tout particulièrement recueillir des images, faire des listes de choses à faire, dessiner et imaginer sur quel support ou pour quelle période elle aimerait reproduire cette illustration, à la sérigraphie.

Son âge spirituel oscillerait entre celui de la centenaire et du nouveau-né, cela dépendrait des jours.

On aime ce regard là, justement, cette fenêtre sur le monde intemporel de Natacha Veen.

On se « LETMEFLY » avec quelques vêtements et objets de papeterie issus de la forêt de son imagination, histoire de garder contact avec l’idée du voyage et de la rencontre qui filtre dans ses illustrations.

Elle expose là tout près à la Galerie Rivoli, à Genève, du 18 mai au 15 juin 2017. L’exposition s’appelle « La beauté de l’ubiquité ». On peut y retrouver une grande série d’illustrations encadrées et reproduites à la sérigraphie. Ouvert du mercredi au vendredi de 14h à 18h.

 

Natacha Veen Official Website

Let Me Fly Official Website

 

 

 

©Aline Rose