Nous allons aujourd’hui vous parler de deux artistes exceptionnelles, rencontrés par hasard au coin d’une ruelle en ville de Neuchâtel. Autant saisir l’instant présent, lorsqu’une telle opportunité se présente à vous, sachant qu’elle peut disparaitre en un instant. Les regrets auraient été à la hauteur de l’événement, si nous les avions tout bonnement laissés filer, d’autant qu’ils n’étaient que de passage. Globetrotters, sillonnant le monde au volant de leur camion, Laureline Dubois et Angelo Burgos ne compte plus les kilomètres parcourus!

Carrefour de toutes les distractions, le feu de signalisation occupe notre attention, alors lorsqu’il passe au rouge, certains d’entre vous se laissent aller à quelques étirements, pendant que d’autres se décrochent la mâcheoir en baillant, sans prêter intention au jongleur venu vous détourner l’attention. Drôle d’endroit pour un rendez-vous galant, et pourtant, c’est en jonglant que nos trublions ont eu vent de leurs conversations.

Venu du Chili dont il est originaire faire un spectacle avec un ami à Bruxelles, Angelo était loin d’imaginer croiser sur sa route Laureline, une jeune belge, à l’époque étudiante en psychologie à l’université. Lassé de jongler au feu rouge, éprouvant un grand besoin de changer d’air, sentant que le Chili avait d’avantage à lui offrir, Angelo décide alors de repartir au pays, avec cette fois-ci, en tête, une idée bien précise et surtout Laureline dans sa valise.

Après mur réflexion, ils investiront une salle de cirque qui leur sera prêtée, ils s’y entraineront durant quelques mois, dans le but de crée un spectacle de rue intitulé “Rebondissant.” Bien que tous deux respectivement âgés de 23 et 30 ans, totalisent quelques années de pratique derrière eux, ils se devaient de réussir, sachant que c’est avec ce spectacle qu’ils reviendraient jouer en Europe afin d’y gagner leur vie.

Un pari plutôt réussi, puisque, intrigués, les badauds n’ont d’autres choix que de s’arrêter pour apprécier les performances de ce savoureux mélange artistique. C’est peu être vous, qui un jour, aurez la surprise d’assister à une de leurs représentations. Un spectacle de cirque de rue plutôt traditionnelle, avec pour commencer, la “convocatoria” un classique, rien de tel pour mesurer l’humeur du public.

Très présente, la jonglerie prend une place prépondérante dans leurs spectacles, étant le point d’orgue de leur histoire, il était donc normal que cette tradition perdure. L’un de nos numéros préférés est celui du monocycle ou se mélange équilibrisme et torche en feu avec pour corser le tout, le choix d’un volontaire choisi au hasard dans la foule. La représentation se termine toujours par un numéro surprise, avec de gros ballons de gymnastique rebondissant sur le sol!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédits Photos© Otmar Helmlinger / Aimé Jalle Dagna

Plus d’infos:

http://www.circoalamaleta.be/

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *