Un air de samba soufflera sur la 9 édition de l’Auvernier Jazz Festival
Mai201705

À la veille de la 9ème édition du tant attendu Auvernier Jazz Festival qui se tiendra sur les magnifiques rives du lac de Neuchâtel les 25, 26 et 27 août prochains, avec en toile de fond son cadre défiant toute concurrence, il était évident pour nous en tant que partenaire média de la manifestation, de vous mettre en avant quelques projets qui vous seront présentés lors du festival.

Un suivi du festival vous sera également proposé ici même sur myurbanplanet.ch et des billets seront à gagner par le biais d’un concours.

Depuis maintenant quelques années, des artistes venus des 4 coins du monde se produisent sur la seule et unique scène que compte le festival. À croire que le village semble avoir été déposé là, comme un écrin, spécialement taillé pour l’univers musical.

Pour cette édition 2017, le fil rouge de la programmation sera festive ou plutôt muito quiente, devrait-on dire, puisqu’il y soufflera un air de samba.

Préparez-vous donc à décoller pour le Brésil à moins que ce soit lui qui vienne à vous. Et ce dès le vendredi soir avec les percussions et la voix toute envoûtante de Roberta SàOn passera sans transition de la samba bossa d’origine, de par son allégresse complètement dansante, à la douce saudade.

Prélude de la journée du samedi qui s’annonce d’ores et déjà irrésistiblement ori verde avec la Pura samba de Pedro Mirandaconsidéré comme l’une des plus belles voix de la Samba Carioca. Des riffs de guitare électrique juste là où il faut et quand il faut. Des sons à vous donner immédiatement le sourire. Nous sentirons alors une énergie revigorante dans tout le corps.

Que dire de ce personnage qu’est Ed Motta46 ans, illustre représentant de la funk et de la soul brésilienne. Multi-instrumentiste, il a pratiqué depuis l’enfance la batterie, la guitare, la basse, puis le piano avant de s’intéresser au vibraphone. On lui doit également un don pour le beatbox.

Mélomane averti et connu pour sa collection invraisemblable de vinyles, il écrit également des chroniques gastronomiques, adore le vin et chante avec génie.

Doté d’un léger vibrato dans la voix, il rappelle à la fois les crooners d’une époque en noir et blanc et condense la diversité du jazz dans un son soigné qui fait honneur à l’Histoire de ce genre musical. Que peut-il arriver quand la musique d’un homme possède autant de facettes ?

On continue ce petit voyage musical avec le groupe vocal OrdinariusIci, les instruments sont leurs 6 voix. Leurs chansons cultivent la nostalgie des années 50-60, celle de la bossa nova, du chorinho et de la douceur de vivre si chère à Rio.

Un art du compromis et de la joie de vivre que l’on cultive à la nuit tombée dans les bars de la zona Sul, rendez-vous des aficionados de samba, de bossa et de football.

 

N’en oubliant pas les concerts du vendredi et celui de Yaëlle Ellen’s Soleàd le projet de la musicienne neuchâteloise Yaëlle Ellen qui sera accompagné de Daniel Messina, Daniel Somaroo et Alberto Garcia. Le guitariste américain Raul Midón sera de retour après un premier passage en 2013 qui en avaient laissé sans voix plus d’un, tant sa prestation avait été magique.

Nous bouclerons ce voyage musical le dimanche en présence des Norvégiens Freedoms Trioles Suisses de Traktorkestar et le Tunisien Dhafer Youssef .

Sachez aussi que les traditionnelles afters du festival quant à elles, se tiendront cette année dans trois  établissements d’Auvernier, au Caveau Godet, au Poisson et à La Golée. Dix groupes y seront programmés entre le vendredi et le samedi soir dès 20 heures.

N’oublions pas non plus le festival off qui sera reconduit cette année pour la seconde fois, le samedi 26 août dès 15 heures. Après le succès rencontré en 2016, les organisateurs se devaient de réitérer l’exercice.

Des groupes régionaux proposant différents styles musicaux se relaieront sur trois lieux dans les rues d’Auvernier; en haut du village à La Place du Millénaire, dans le bas du village à La Place de La Fontaine, ainsi qu’une scène sur la plage d’Auvernier à l’Amphithéâtre.

Nouveauté cette année, les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche, un bus navette sera mis à disposition au départ d’Auvernier à 1h30, juste avant la fin des Afters, pour assurer la correspondance à Neuchâtel avec les transports nocturnes vers La Chaux-de-Fonds, Le Locle, La Béroche, La Neuveville et Bienne (2h00, Place Pury), ainsi que vers le Val-de-Travers et le Val-de-Ruz (3h00, Place Pury).

 

 

Détails & Infos :

auvernier jazz festival

 

 

 

(©Fabrice Huguelet & Aline Rose)