On n’aime à penser ce balader au fil d’ un itinéraire inspiré d’un road trip dont l’issue est incertaine. Le décor planté, nous savons d’emblée que nous n’ allons pas nous y ennuyer.

Le chemin nous menant de Besançon à La Chaux-de-Fonds en passant par le Locle, Mamirolle, Avoudray, Gilley ou Morteau nous entraîne dans des endroits pour le moins étranges.

Les photographes Pablo Fernandez (La Chaux-de-Fonds) et Hervé Dez (Paris) nous invitent à nous plonger dans une aventure visuel unique .

Qui à part eux prendrait le temps de s’arrêter à chacune de ces stations de la ligne des horlogers reliant le canton de Neuchâtel et la Franche-Compté?

En général , les voyageurs ne font que passer sur cet axe.

Cela signifierait-il pour autant que cette zone se réduit à un non-lieu, où finissent par se confondre zone agricoles, résidentielles, artisanales et industrielles, entrecoupés d’infrastructures de transport toujours plus envahissantes?

Les images rapportées par les deux photographes relatent une réalité plus complexe.

Ils sont allées à la rencontre de la population qui y habite et y travaille, en s’intéressant tout particulièrement aux jeunes qui sont appelés à s’y projeter , élèves de diverses institutions de formation professionnelle essaimées tout au long de la ligne.

Exposition temporaire actuellement au Musée des Beaux-Arts de La Chaux-de-Fonds du 13 mars au 22 mai 2016

Crédit Photo : Pablo Fernandez & Hervé Dez /

Détails & Infos :

Pablo Fernandez official webiste

Hervé Dez official website

Musée des beaux-arts La Chaux-de-Fonds official website

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail