Située en Allemagne de l’ouest proche de la frontière avec la France, l’ancienne usine sidérurgique de la ville de Völklingen datant de l’époque glorieuse de l’industrie du fer et de l’acier est restée intacte depuis sa fermeture en 1986.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1997, l’usine de 600 000 m2 est devenue un centre culturel accueillant des concerts et des expositions.

Dans ce lieu industriel incroyable se tient une exposition sur les crânes et la Urban Art Biennale 2015 avec 120 œuvres d’artistes urbains venant du monde entier.

La visite de l’usine débute avec une vidéo retraçant son histoire suivi d’un parcours de deux à trois heures à travers les 7 différentes salles de fabrications des métaux dans lesquelles on imagine bien à quel point les conditions de travail à l’usine furent difficiles. L’obscurité, le bruit et la poussière n’arrangeaient rien.

On découvre l’atelier de frittage avec ses ventilateurs gigantesques, la salle de mélange avec ses bennes suspendues qui montaient la matière première dans la salle des hauts fourneaux, la cokerie  (fours à coke : le charbon) et sans oublier, la salle des soufflantes avec ses machines produisant de l’air et la salle des minerais qui héberge aujourd’hui des expositions.

Dans la salle des minerais, on découvre la troisième édition UrbanArt Biennale.  Parmi les artistes représentés cette année, on retrouve des grands artistes tels que Shepard Fairey (USA) /Swoon (USA) / Invader (France) / Jef Aérosol (France) / Cope2 (USA) / L’Atlas (France) / Delta (Pays-Bas) / M. Chat (France) ou Logan Hicks (USA) et de jeunes artistes internationaux tels que Thomas Canto (France) / LX One (France) ou Okuda (Espagne).

L’Afrique du nord est également représentée avec les artistes tels Ammar Abo Bakr / Alaa Awad / Zepha ou Nazee. Cette grande exposition d’art urbain accueille plus de 80 artistes, 120 œuvres de 21 pays différents.

 

Le parcours se poursuit à l’extérieur sur le site  « Le Paradis » se trouvant sur l’ancienne cokerie (four à charbon) qui s’est transformé depuis en un jardin. On y retrouve quelques installations d’art urbain dans un cadre où la nature a repris possession des lieux … Mousses, fougères et autres plantes se fondent dans le métal.

La visite se termine dans la salle des soufflantes qui accueille jusqu’au 3 Avril 2016 l’exposition « Crânes Icône. Mythe. Culte ».  On y découvre les différents rituels liés au crâne et une collection de 250 crânes de différentes époques et continents. Un des murs accueille également des œuvres d’artistes d’art urbain sur le thème des crânes.

 

Völklinger Hütte est la seule aciérie du monde datant de l’apogée de l’ère industrielle à être restée conservée. Un lieu unique à découvrir !

Détails & Infos :

Voelklinger Huette

Exposition Urban Art Biennale 2015 : Jusqu’au 1er Novembre 2015

Exposition Schädel: Crânes Icône. Myths. Cults: jusqu’au 3 Avril 2016

Ouvert tous les jours de 10H à 19H

Tarifs : 15 €

 

©Emilie Brion

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail