C’est dans le bâtiment de l’ancienne poste du Locle, que la fine fleur du rap du haut du canton de Neuchâtel composé de Fred Nicolet Aka JOK et des dj’s Pkur, Broche et Ruton du collectif OTR nous avaient donné rendez-vous pour nous dévoiler le secret de leur longévité.

Si tous les 4 devaient nous donner leur âge, il s’additionnerait de façon exponentielle, de quoi nous faire sourire, mais qui du même temps aurait de quoi fermer le clapet à biens des mauvaises langues, qui semblent ignorer que si le rap dit “underground” a vu le jour dans notre pays il y a maintenant quelques années de ça, c’est en partie grâce à eux.

Avec « l’amour à mort » = jok lanimalmord/t , son nouveau projet comprenant 11 titres + un bonus sorti il y a de cela quelques mois maintenant, le rappeur JOK n’a pas fait exception à la règle.

Fidèle à lui-même, le plus qu’expérimenté quarantenaire nimois a su une nouvelle fois encore nous prouver de quoi il était capable, puisque c’est lui qui a été à la réalisation de la quasi-totalité de l’album.

Après avoir passé plus de 20 années dans le milieu du rap, JOK avait dans cet album envie de nous faire partager ce qui fût jadis, son quotidien. Le parcours de celui d’un galérien pour qui la vie n’a pas fait de cadeaux.

S’en sortir, fût alors, sa seule devise et ce peu importe du temps que cela lui prendrait. L’animal n’était donc pas mort, au contraire il avait faim.

« L’amour à mort » est l’aboutissement de 2 ans de travail intensif tant au niveau de la réalisation que des préparatifs de sortie. le tout distribué par STATIC RECORDS.

 

Détails & Infos :

JOK on Myspace

JOK official fan page

 

 

©Fabrice Huguelet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail