Grand gagnant de la 3 ème éditions du tremplin “Dimension Jeunes Talents“organisée par le Centre des Loisirs de Neuchâtel et Festi’neuch récompensant la scène émergente, Alzare faisait partie des premiers sélectionnés à jouir du précieux sésame synonyme de ticket d’entrée pour fouler l’une des scènes du festival qui a lieu du 11 au 14 juin 2015

Sur les 23 groupes ayant déposé leur candidature, cinq ont été retenus, dont le jeune rappeur neuchâtelois.

Etudiant de 2 ème année en philosophie au lycée Jean Piaget à Neuchâtel, Nevill Borel-Jaquet Aka Alzare est à 16 ans, un artiste dont on n’a pas fini d’entendre parler.

Avec son style festif et enjoué un brin euphorique Alzare a su faire de son rap une énergie positive. Du funk aux influences jazzy, il est important pour le jeune homme que la musique véhicule quelque chose de positif.

Bien évidemment qu’il lui serait facile de tomber dans la noirceur la plus complète aux vues du contexte mondial actuel. C’est par ailleurs ce qu’il fait sur certains de ses morceaux mais avec la dérision qui est la sienne.

Imaginez-vous si cela devenait systématique…quelles valeurs auraient les messages qu’il tente de nous faire passer? Nous craignons fort qu’ils n’auraient plus grandes significations puisque sa musique se veut être avant tout joyeuse et dynamique.

Que ce soit dans la vie ou sur scène, le plus important pour Alzare c’est de partager du bonheur, de faire bouger, danser et même faire participer les gens de quelque manière que ce soit.

Tout cela lui est un peu tombé dessus par hasard, puisque c’est en fréquantant les locaux du JDLC ( jeunesse de la Côte ) Corcelles – Cormondrèche- Peseux  dans le canton de Neuchâtel que Nevill à découvert le maniement du mic.

Animateur à ses heures perdues, le jeune homme s’occupait alors déjà à y réaliser quelques instrus pour les amis qui prenaient possession du studio d’enregistrement de l’association.

C’est à cet instant précis alors qu’il n’était âgé que de 12 ou 13 ans que cet autodidact va prendre conscience que c’est en partie grâce au piano qu’il exerce depuis sa plus tendre enfance que sa passion pour cet art qui est le rap naîtra.

Derrière sa nonchalance toujours à l’affut se cache un lascar pour le moins pointilleux. Ambitieux et très curieux ce journaliste à en devenir s’avère être une personnalité dès plus attachante.

Crédit Photo ©Audrey Gerber

Détails&Infos:

Alzare official fan page

 

 

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail