Elynn the Green, le duo féminin de pop-folk vaudois, sort son premier album “Five Seasons”

Grande étape pour Irina Andreeva et Stéphanie Pittet, les deux chanteuses du groupe Elynn the Green , qui, après trois ans d’existence dans cette formation, sortent leur premier album cinq titres, composé avec la complicité de Thierry Jaccard, Félix Bergeron et Fanny Balestro et enregistré dans le prestigieux studio du Flon à Lausanne.

Concours inédit

Pour célébrer cette sortie, en plus de la soirée de vernissage, elles proposent un concept original : à la suite d’un concours à découvrir sur leur site http://www.elynnthegreen.ch/concours, un ou une gagnante désignée par tirage au sort se verra offrir un concert privé dans l’intimité de son salon.

Elynn the Green, un duo qui fait tout d’abord ses preuves dans des groupes de Gospel, puis, depuis une dizaine d’années, sur la scène funk romande avec Brainless, le fameux groupe lausannois où les deux chanteuses ont débuté et continuent de sévir.

C’est dès leur rencontre avec Thierry Jaccard, guitariste, que le groupe Elynn the Green voit le jour. En 2013, le groupe s’entoure de Félix Bergeron, batterie, puis, plus tard de Fanny Balestro, violoncelle, leur permettant de disposer d’un ensemble complet et de développer ainsi leur univers musical en profondeur.

« Elynn , c’est une voix douce qui raconte un univers de légendes, de rêves et de terres lointaines. Les mélodies issues des différentes origines et influences des musiciens sont une invitation au voyage et à l’oisiveté » .

 

En 2013, le groupe s’entoure de Félix Bergeron, batterie, puis plus tard de Fanny Balestro, violoncelle, leur permettant de disposer d’un ensemble instrumental complet et de développer ainsi leur univers musical en profondeur.

« Une fois le livre de l’histoire Elynn the Green ouvert, il est difficile de le refermer avant de s’être imprégné de toutes ses mélodies. Elles vous accompagneront et cela même longtemps après l’avoir rangé dans votre bibliothèque ».

My Urban Planet était présent pour le vernissage de l’album d Elynn le 7 mai dernier. Un moment très spécial et plein d’émotion. Merci à Stéphanie et à Irina qui ont gentiment répondu à nos questions.

C’est votre premier album, racontez-nous cette aventure ? Nous sommes fières de cet opus qui a été tissé à 6 mains (Stéphanie, Irina et Thierry) et qui a la couleur que nous voulions lui donner. Par la suite le groupe au complet a peaufiné les arrangements musicaux. Grandes amatrices de musique de films, nous composons chaque chanson pour raconter une histoire, partir en voyage. Les sujets sont parfois dramatiques comme pour “Any More” qui parle d’inceste ou alors plus joyeux comme “Take Me Home”. C’est un vrai travail d’équipe qui est venu naturellement. Nous sommes une famille. Nous avons débuté avec le groupe de funk Brainless, une vraie bande de copains, qui nous a portée jusque-là. Nous avons besoin d’être entourées de gens de confiance, petit à petit nous avons une véritable petite équipe autour de nous. Celle-ci croit en nous et nous donne de grands coups de mains pour faire avancer Elynn. Dès que nous doutons, nous nous remémorons la confiance de toutes ces personnes en ce projet depuis ses débuts. Cette belle énergie positive se ressent par le public, c’est magique.

Five Seasons c’est aussi l’envie de se faire plaisir au niveau de la création des morceaux un peu sucrés et pop genre “Sing Sing Sing” mais aussi des morceaux comme ” I dream” qui pourraient être la BO d’un film dramatique sur fond de grands espaces sauvages et de monts brumeux (elles sourient). Nous pensons que tout le monde a un petit côté rêveur et des envies d’évasion parfois bien enfouies, c’est peut-être la raison pour laquelle nos chansons parlent aux gens, qu’ils se retrouvent dans notre univers. Si nous réussissons à toucher le public ainsi, pour nous c’est BINGO. Notre musique se veut facile d’accès mais pas simpliste non plus. ”

Comment s’est déroulé votre vernissage au Bourg le 7 mai dernier ? Un souvenir merveilleux et très intense. Nous étions sur une autre planète. Quelques jours avant le concert, le Bourg annonçait “complet”. Le jour-j nous avons vendu et signé plus d’une centaines d’albums. Que de gens bienveillants, un moment chaleureux et beaucoup de reconnaissance. Un tel accueil de cet album était inattendu, inespéré…La magie a opéré et a inondé la salle, que d’étincelles. Que de sourires et de gentils mots reçus. Nous avons emporté le public dans notre univers et il nous a rendu beaucoup de gratitude”. Cala nous a donné confiance davantage entre notre projet.

Si vous souhaitez un moment intimiste avec le groupe, c’est maintenant avec le concours pour gagner un concert privé dans votre salon. JOUEZ ! http://www.elynnthegreen.ch/concours

Détails & Infos :

Elynn the Green official website

©Ang’L

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail