Adolescente au gymnase, l’envie lui prend de dessiner après avoir vu les travaux d’Urs Luthi. Elle teste ensuite la gouache soluble à l’eau puis se met à peindre de manière autodidacte et à faire de la photographie.

Le côté graphique a toujours marqué ses œuvres jusqu’à aujourd’hui. Plus qu’une passion, la peinture est pour elle un réel exutoire, un moyen d’expression qui lui permet d’exprimer sa propre sensibilité.

Appréciant les travaux d’Enki Bilal et ses travaux étant souvent comparés à ceux de Pierre Soulages, les travaux de Céline Andres trouvent leur source d’inspiration première dans son univers émotionnel.

Ainsi, c’est de manière totalement spontanée qu’elle aime travailler, à partir de la texture des matériaux qu’elle utilise, principalement l’acrylique, accompagnée d’un fond de musique électronique.

Ses travaux à la fois teintés d’aspects graphiques et abstraits, tendent toujours vers une certaine homogénéité, vers une recherche d’harmonie entre structure et déstructure.

L’expression artistique étant pour elle plus puissante que les mots, elle aime laisser aux autres la liberté d’interpréter ses travaux selon leur propre ressenti.

 

En 2007, elle expose dans une imprimerie des travaux de photographie sur un garage dont le but était de créer une atmosphère particulière et d’apporter une autre approche de la dimension visuelle en jouant avec la perspective et en inversant les images.

La photographie lui permet de mettre en lumière ce que personne ne remarque car pour elle l’art est partout. En 2014, elle expose ses peintures à la Galerie Ergasia dans une exposition collective et, en l’espace d’un an et demi, elle a déjà réalisé huitante tableaux.

 

Désirant sortir de l’ombre pour mieux se faire connaître, Céline Andres aimerait à l’avenir pouvoir peindre sur de plus grands formats et exposer davantage ses travaux de manière individuelle.

Cette artiste capable de réunir au sein de ses œuvres des éléments à la fois structurés et décalés possède une détermination et une sensibilité hors-normes. Elle aime tellement l’art qu’elle pourrait vivre au milieu de ses tableaux.

 

L’expression artistique est pour elle un bienfait, un moyen de se libérer ainsi qu’une ressource positive pour tout un chacun. Le seul inconvénient est d’oser s’y confronter.

Cette artiste unique vaut vraiment le détour !

 

© Jessica Héritier

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail